Pays le plus riche d Afrique : Voici le top 10 des pays les plus riches d’Afrique

L’Afrique est le deuxième plus grand continent du monde. Selon les Nations unies, le continent africain compte officiellement 54 pays. Nous avons établi une liste des 10 pays les plus riches d’Afrique, en fonction de leur PIB.

Bon à savoir : tous les chiffres du PIB proviennent des Perspectives de l’économie mondiale du Fonds monétaire international (FMI).

Les 10 pays les plus riches d’afrique

1. Nigeria

PIB du Nigeria : 397,472 milliards d’euros

La capitale : Abuja

Le Nigeria est actuellement le pays le plus peuplé d’Afrique, avec une population de plus de 190 millions d’habitants

En se basant uniquement sur le PIB, le Nigeria est le pays le plus riche d’Afrique en 2019.

2. Afrique du sud

PIB de l’Afrique du Sud : 376,679 milliards d’euros

La capitale : Le Cap est la capitale législative, Pretoria est la capitale administrative et Bloemfontein est la capitale judiciaire de l’Afrique du Sud.

L’Afrique du Sud était autrefois le pays le plus riche d’Afrique en termes de PIB, jusqu’à récemment, lorsque le Nigeria a pris le relais.

3. Égypte

PIB de l’Égypte : 249,471 milliards d’euros

La capitale : Le Caire

La croissance économique de l’Égypte a été robuste, avec une moyenne de 5,3 % en 2017/18 ; un taux qui s’est maintenu jusqu’en 2019. L’économie égyptienne est principalement tirée par l’expansion des ressources gazières, du tourisme, de l’industrie manufacturière et de la construction. Les investissements privés reprennent et les exportations nettes s’améliorent.

4. Algérie

PIB de l’Algérie : 188,342 milliards d’euros

La capitale : Alger

L’économie algérienne est dominée par les exportations de pétrole et de gaz naturel, des produits de base qui, malgré les fluctuations des prix mondiaux, contribuent annuellement à environ un tiers du produit intérieur brut (PIB) du pays.

L’Algérie possède la dixième plus grande réserve de gaz naturel au monde et est le sixième exportateur de gaz de la planète.

5. Maroc

PIB du Maroc : 118,178 milliards d’euros

La capitale : Rabat

La croissance du PIB s’est ralentie en 2018 pour atteindre, selon les estimations, 3 % contre 4,1 % en 2017, en raison du déclin de la croissance de la valeur ajoutée agricole, qui n’a été que partiellement compensée par les bonnes performances des activités non agricoles. Les activités minières ont le plus contribué à la croissance, à l’exception de l’agriculture, principalement grâce à la production et aux exportations de phosphates.

Le taux de chômage a légèrement diminué pour atteindre 9,8 % au quatrième trimestre 2018.

6. Angola

PIB de l’Angola : 114,504 milliards d’euros

La capitale : Luanda

L’économie angolaise devrait croître à un taux moyen de 2,6 % par an au cours de la période 2019-2023. L’économie du pays est fortement tirée par son secteur pétrolier. La production pétrolière et ses activités de soutien représentent environ 50 % du PIB, plus de 70 % des recettes publiques et plus de 90 % des exportations du pays.

L’Angola est membre de l’OPEP et est soumis à ses directives concernant les niveaux de production pétrolière.

7. Kenya

PIB du Kenya : 89,591 milliards d’euros

La capitale : Nairobi

La croissance du produit intérieur brut (PIB) à court terme du Kenya devrait atteindre 5,8 % en 2021, grâce à la reprise de l’agriculture, à l’amélioration du climat des affaires et à l’atténuation de l’incertitude politique.

La croissance du PIB à moyen terme devrait rebondir à 5,8 % en 2021 et à 6,0 % en 2022, respectivement, en fonction de la croissance du crédit du secteur privé, de la persistance d’importants flux de transferts de fonds, de la gestion de la dette et des dépenses publiques et des prix mondiaux du pétrole.

8. Éthiopie

PIB de l’Éthiopie 83,836 milliards d’euros

La capitale : Addis-Abeba

L’économie éthiopienne a connu une croissance forte et généralisée de 10,3 % par an en moyenne de 2006/2007 à 2016/17, contre une moyenne régionale de 5,4 %.

Toutefois, la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel de l’Éthiopie s’est ralentie pour atteindre 7,7 % en 2017/18. Le secteur de la construction et les services ont représenté la majeure partie de la croissance. L’agriculture et l’industrie manufacturière ont moins contribué à la croissance en 2017/18 que l’année précédente.

9. Tanzanie

PIB de la Tanzanie : 55,645 milliards d’euros

La capitale : Dodoma

La Tanzanie a maintenu une croissance économique relativement élevée au cours de la dernière décennie, avec une moyenne de 6 à 7 % par an. Si le taux de pauvreté dans le pays a diminué, le nombre absolu de citoyens pauvres n’a pas baissé en raison du taux élevé de croissance démographique.

Les résultats économiques en 2018 ont été mitigés, tandis que l’inflation reste faible et stable.

10. Ghana

PIB du Ghana 51,815 milliards de euros

La capitale : Accra

L’objectif de croissance du Ghana pour 2021 est de 7,4 %, principalement grâce au secteur industriel, en particulier le pétrole, le gaz et les mines. La croissance de l’industrie devrait s’améliorer pour atteindre 9,7 % ; le secteur agricole devrait croître de 7,3 % grâce aux programmes phares du gouvernement dans le secteur, qui amélioreront les performances dans le sous-secteur des cultures.